Le pere Steinhardt - Hozana

Le pere Steinhardt

Chers tous !

Tout d'abord, merci encore pour me rejoindre de plus en plus nombreux !!!

Fermons aujourd'hui la page sur le pere Steinhardt par l'une de ses histoires qui le place encore sous le signe de l'oecumenisme : un protestant lui avait prophetise sa conversion au christianisme des annees 30.

"Interlaken, l'ete du 1938" 

"A l'arrivee, je tombe sur une journee froide et les hotels sont tous pleins. On m'explique la raison : il y a lieu le congres d'une association religieuse internationale. The Oxford Group. Dont j'ai entendu parler. Elle est conduite par un orateur et propagandiste tres energique : Frank Buchman [voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Frank_Buchman] [...] Dans l'hotel ou j'ai ete finalement recu, il n'y a que des membres du Groupe ; bon gre, mal gre, je m'asseois pres d'eux pour prendre mes repas. Ils m'adoptent facilement. Les plus nomnbreux sont des Anglais [...] Je me sens conquis. Au debut, une sensation que je ne suis pas a ma place. Ensuite, je vais a toutes les conferences de Buchman [...] De moi s'occupent surtout un jeune fonctionnaire [...] et un Irlandais, plus vieux [...]. Je ne suis pas interesse de ce que poursuit le Groupe, de ce qui le separe de nombreuses autres sectes et unions protestantes. Mais c'est mon premier contact journalier et soutenu avec des gens dont la principale preoccupation est la foi en Dieu et le soin pour le salut de l'ame [...] Le nom de l'Irlandais, je l'ai oublie [...] Je me vois ainsi oblige de parler tout simplement de l'Irlandais quand je prie pour lui, tous les jours, tout comme pour le Groupe d'Oxford. Le matin d'avant leur depart, il se precipite vers moi : je te cherchais, il me dit, je voulais que tu saches ce que j'ai reve : le Christ m'est apparu et Il m'a assure que tu seras appele. Suite a ma mefiance, il me repete ; tu seras parmi ceux qui croient en Lui". (op. cit., p. 149-150).

Ayez tous une bonne journee,

Alexandra

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6