Enseignements du pere Boca_1 - Hozana

Enseignements du pere Boca_1

Enseignements du pere Boca_1

Chers tous,

Comme promis, je commence a traduire pour vous quelques pensees du pere Boca issues de son livre "La Voie du Royaume", publie egalement en anglais sous le titre de "The Path to the Kingdom" (www.arsenieboca.ro).

En image, le monastere Prislop de Transylvanie ou le pere Arsenie a ete prieur pour de longues annees.

Voici pour aujourd'hui son interpretation de la parabole du bon Samaritain, extrait de "La Voie du Royaume" :

Les enfants tombent parmi les brigands

"Passaient, infirmes, aupres de l'homme tombe entre les brigands, la Loi et le Sacerdoce de l'Ancient Testament. Ni l'une ni l'autre n'ont pu rien faire pour lui. Est venu le Samaritain misericordieux, homme issu d'une autre tribu, c'est-a-dire l'homme sans peche, Jesus, qui a pris le blesse avec Lui et l'a mis sur Sa bete. Ce qui veut dire l'incarnation de Dieu dans la nature humaine, l'homme sans peche, notre vrai prochain, capable a nous charrier sur Son dos, nous ramener a la Maison. Celui tombe entre les brigands a ete confie a l'Eglise afin que Ses serviteurs prennent soin de lui, lavant ses blessures de generation en generation, avec du vin et de l'huile. A l'Eglise, on lui a donne a depenser deux monnaies pour cela : l'Ancient et le Nouveau Testament, c'est-a-dire ce qu'il lui faut pour guerir completement l'homme : la loi qui conseille a la penitence, apre comme le vin sur la plaie, et la grace des sept sacrements qui ont la source dans le Christ, l'Arbre de la Vie, comme un huile qui oint les blessures, apres que la durete de la penitence les aient nettoyees. La chute entre les brigands represente la chute de la nature humaine du Paradis dans ce monde, la chute de l'etat de perfection [...]" (Cararea Imparatiei, Editura Episcopiei Ortodoxe a Aradului, 2003, p. 211-212).

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6