Arsenie Boca sur l'eredite et ses consequences_1 - Hozana

Arsenie Boca sur l'eredite et ses consequences_1

Chers tous,

J'ouvre aujourd'hui le chapitre sur l'eredite et ses consequences, tres important pour Arsenie Boca. Il tient toujours beaucoup a souligner qu'un etre humain non seulement "reproduit", a cause des genes recessifs qu'il possede, les peches de ses ancetres, mais, par la conduite de sa vie, il fait en naitre des nouveaux dans ses descendants, au moment de la reproduction. C'est la loi impitoyable des probabilites mathematiques.

Etant tres longtemps confesseur jusqu'a l'interdiction communiste qui s'est maintenue jusqu'a sa mort, a la grande tristesse des gens, tres nombreux, qui cherchaient de trouver grace a lui, des reponses, des conseils et du reconfort spirituel, le pere Arsenie s'est demande tres serieusement d'ou vient le fleau des maladies, de la depression, de la violence et de toute sorte de degeneration mentale et comportamentale. Il dit d'ailleurs que le livre La Voie du Royaume est ne justement de ce desir qu'il a eu de clarifier, dans la limite du possible, les mysteres du mal qui nous frappe, souvent a l'improviste. 

Pour cela, apres avoir fait le tour tres documente de la genetique biologique, il cherche a "interroger la science" (c'est le titre meme d'un sous-chapitre) sur plusieures choses capitales :

"1. Par quel moyen vient le dereglage des genes, de sorte que nous avons a faire a des genes recessifs? 2. D'ou ces accidents genetiques de la vie ? 3. Qui tient la comptabilite de l'infinit petit ? 4. Qui fait le calcul des probabilites et n'a pas encore fini avec les probabilites? 5. Je voudrais aussi savoir : de quels lois "ecoute" la cellule generatrice maternelle, quand dans le processus de fecondation elimine par les deux globules polaires une moitie de son nucleole, ce qui signifie la reduction de la formule cromosomique de 2N a N ou de 48 a 23-24 paires cromosomiques ? 6. Cette meme chose se passe avec la cellule generatrice paternelle, quand elle trouve la mort et il lui arrive la meme reduction cromosomique. 7. Quel calcul se fait alors, quelle sentence se prononce en ce moment meme, de sorte que la decision tombe precisement sur l'expulsion du materiau de certaines paires cromosomiques et non sur l'expulsion des autres paires ; car voici que le moment n'etait pas venu pour elles a se diferencier graine par graine et pourtant elles ont ete deja jetees dehors de la symphonie de la vie ?

- Le Hazard ? Est-ce que cela est une reponse ? [Le pere se refere evidemment a une reponse intelligente de la part d'un etre dont la qualite supreme est celle de raisonner, un argument invoque paradoxalement par les athes qui se croient imbatables dans ce domaine de la pensee !].

- Les Lois ? Les lois de qui ? De Mendel ? Les lois sont celles de celui qui les trouvent ou de Celui qui les a faites ? Qui suit leur application ? Mendel, Morgan, la science, ou leur Auteur ? Qu'est-ce que vous voulez comprendre par les lois de la vie ? Que la vie se les a donne de son autorite et en meme temps qu'elle se soumet a elles ? Donc la science, connaissant les lois, pourquoi ne cree-t-elle pas la vie ? [...] C'est pourquoi il y a tant de querelles, car la realite vivante, et surtout l'homme, est consideree seulement sur son plan materiel, soumise aux sens, aux analyses et aux microscopes. L'homme, dans son entier, est de plus en plus inconnu. Voila pourquoi ceux qui se limitent a la connaissance unilateralle, arrivent inevitablement dans la cuvette de l'arrogance qui ne sait rien - ce qui arrive aux chiffonniers de la science seulement." (Ibid., p. 232).

En verite, si la science peut aujourd'hui reproduire la vie a partir d'un materiau pre-existant, elle est totalement incapable de creer quoi que ce soit a partir du neant, ce qui n'a jamais ete souligne assez fortement pour faire s'interroger les athes sur leur incroyance en un Createur, ordonnateur parfait du cosmos, de notre terre et des etres qui y vivent !

A la semaine prochaine pour approfondir la question,

Alexandra

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6