Jour 3 - Le commencement de la personne humaine - Hozana

Jour 3 - Le commencement de la personne humaine

 "C’est toi qui a créé mes reins, qui m’as tissé dans le sein de ma mère.

Je reconnais devant toi le prodige, l’être étonnant que je suis.

Etonnantes sont tes œuvres, toute mon âme le sait.

Mes os n’étaient pas cachés pour toi quand j’étais façonné dans le secret,

Modelé aux entrailles de la terre. J’étais encore inachevé, tu me voyais."  (Ps 138, 13-16)

Doctrine de l’Eglise

                "Dès que l’ovule est fécondé, se trouve inaugurée une vie qui n’est ni celle du père ni de la mère, mais d’un nouvel être humain qui se développe pour lui-même. Il ne sera jamais rendu humain s’il ne l’est pas déjà dès lors. […] A cette évidence de toujours, […] la science génétique moderne apporte de précieuses confirmations. Elle a montré que dès le premier instant se trouve fixé le programme de ce que sera ce vivant : une personne, cette personne individuelle avec ses notes caractéristiques déjà bien déterminées. Dès la fécondation est commencée l'aventure d'une vie humaine dont chacune des grandes capacités demande du temps pour se mettre en place et se trouver prête à agir. […] Comment un individu ne serait-il pas une personne humaine ?" (Evangelium Vitae, 1995, n°60)

                "L'homme est sur terre l'unique créature que Dieu a voulue pour lui-même." (Le don de la vie, p.13)

Méditation – L’embryon, une personne inachevée  

                L'Eglise nous invite à plonger dans le mystère de la vie naissante. Jour après jour, l'embryon est tissé entre les mains de Dieu d'une façon particulière. Mais Dieu ne fait pas seulement que nous donner la vie biologique, il nous la donne d'une manière unique : car c'est toujours une vie personnelle, voulue pour elle-même que le Créateur inaugure. Et c'est ce qui nous distingue fondamentalement de tous les autres êtres vivants. Nous sommes chacun éternellement désirés par Dieu, quand bien même les circonstances de notre conception n'ont pas été désirables.

                D'ailleurs, le programme génétique de l'enfant, qui ne se confond ni avec celui de la mère, ni avec celui du père, témoigne de cette personnalité unique. Cependant, les facultés de l'embryon n'ont pas fini de se développer et comme le dit le psaume, il reste inachevé. Mais s'il a besoin de temps pour arriver à maturation, il n'en demeure pas moins qu'il possède en lui déjà tous les éléments de sa personne. On parlerait alors plus d'une personne "en puissance" que d'une "personne potentielle" comme on a pu le lire sous la plume du Comité Consultatif National d'Ethique. Car cela supposerait que l'embryon ne devient une personne que s'il naît. Ce serait alors introduire une dissociation entre l'être humain et la personne humaine, le premier désignant l'embryon et le second l'enfant né. Mais qu'est-ce à dire un être humain qui ne serait pas une personne?

Prions !

                Seigneur Jésus, Personne divine et humaine, fais-nous entrer dans le mystère de l'unicité de chaque vie. Donne-nous de reconnaître dans l'enfant à naître, comme dans toute personne où l'humanité peut nous sembler diminuée, notre semblable et notre frère. Apprends-nous à élever notre regard à la hauteur du tien et donne-nous la grâce de ne pas nous arrêter à ce qu'il y a d'inachevé dans l'autre.

Pour aller plus loin...

Découvrez le développement de l'embryon mois après mois en cliquant sur ce lien [Neuvaine #3] Focus sur le foetus. Aujourd'hui, nous aborderons le troisième mois de grossesse.


 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

8 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Marie Agnés
 il y a 1 an
seigneur , je nai pa eu et je naurai pas la joie de vivie cette vie humaine graandir en moi mais tu me la offer dans lenfant que tu ma confier. anime moi de on souffle afin que je puisse offir lamour que mon enfant merite . merci seigneur de me perme de vivre cette neuvaine de vie nouvel.
Thérèse
place Lévis, il y a 1 an
«Seigneur Jésus, Personne divine et humaine, fais-nous entrer dans le mystère de l'unicité de chaque vie. Donne-nous de reconnaître dans l'enfant à naître, comme dans toute personne où l'humanité peut nous sembler diminuée, notre semblable et notre frère. Apprends-nous à élever notre regard à la hauteur du tien et donne-nous la grâce de ne pas nous arrêter à ce qu'il y a d'inachevé dans l'autre.»
Clarisse
 il y a 1 an
Seigneur Jésus c'est toi qui es l'apha et l'oméga permet que tout oeuf fécondé pas ton biais arrive jusqu'à l'accouchement. Amen
François
place Bordeaux, il y a 1 an
C'est merveilleux. ( j'imprime tous les éléments de cette neuvaine pour mes petits-enfants ou autres ) Amen
Latré Siby Irène
place Portland, il y a 1 an
Seigneur apprends-moi à élever mon regard à la hauteur du tien et donne-moi la grâce de ne pas m'arrêter à ce qu'il y a d'inachevé dans l'autre. Maman Marie intercède pour moi. Amen