poème de Sainte Thérèse , en la fête de Jeanne d'Arc(aujourd'hui 30 mai) - Hozana

poème de Sainte Thérèse , en la fête de Jeanne d'Arc(aujourd'hui 30 mai)

Ce ne sont pas de Jeanne les victoires

Que nous voulons célébrer en ce jour;

Nous appelons ses véritables gloires

La pureté, le martyre et l'amour.

Enfant, c'est toi notre douce espérance;

Nous t'en prions, daigne entendre nos voix;

Descends vers nous !

Viens convertir la France,

Viens la sauver une seconde fois !

 

Par la puissance

Du Dieu vainqueur,

Sauve, sauve la France,

Ange libérateur !

 

Chassant l'Anglais hors du pays de France,

Fille de Dieu, que tes pas étaient beaux !

Mais souviens-toi qu'aux jours de ton enfance,

Tu ne gardais que de faibles agneaux.

 

Prends la défense

Des impuissants,

Conserve l'innocence

Dans le coeur des enfants.

 

Douce martyre, à toi nos monastères !

Tu le sais bien, les vierges sont tes soeurs

Et, comme toi, l'objet de leurs prières

C'est de voir Dieu régner dans tous les coeurs.

 

Sauver les âmes

Est leur désir,

Ah ! donne-leur tes flammes

D'apôtre et de martyr !

 

Notre espérance

Repose en vous,

Sainte Jeanne de France,

Priez, priez pour nous !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Utilisateur effacé
 il y a 1 an
Sainte Jeanne d'Arc, tes voix t'on guidée dans ta mission pour couronner le bon roi et libérer la France de l'ennemi, toi la simple bergère de Domremy. Je me place sous ta protection.