« La sagesse de Dieu a été reconnue » - Hozana

« La sagesse de Dieu a été reconnue »

« La sagesse de Dieu a été reconnue »
  • Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

    En ce temps-là,
    Jésus déclarait aux foules :
    « À qui vais-je comparer cette génération ?
    Elle ressemble à des gamins assis sur les places,
    qui en interpellent d’autres en disant :
    “Nous vous avons joué de la flûte,
    et vous n’avez pas dansé.
    Nous avons chanté des lamentations,
    et vous ne vous êtes pas frappé la poitrine.”
    Jean est venu, en effet ; il ne mange pas, il ne boit pas,
    et l’on dit : “C’est un possédé !”
    Le Fils de l’homme est venu ; il mange et il boit,
    et l’on dit : “Voilà un glouton et un ivrogne,
    un ami des publicains et des pécheurs.”
    Mais la sagesse de Dieu a été reconnue juste
    à travers ce qu’elle fait. »

  • Méditation

Notre Seigneur porte souvent un regard sévère sur sa génération, qu'il qualifie tour à tour d'insensée, d'égarée ou de pervertie. L'épisode rapporté par Matthieu semble plus léger : les hommes sont des gamins. Il n'empêche que sur le fond, l'accusation demeure grave : ils n'ont rien compris. Ni le message de Jean-Baptiste, ni la personne et la prédication du Christ. A leur décharge, reconnaissons qu'il ne devait pas être évident de vivre l'ère messianique, et de voir se réaliser les Ecritures, car on est enclin à penser que ce sera pour demain. Finalement, notre génération n'est pas très éloignée de celle de Jésus. Si la foi nous est parvenue, c'est parce que des disciples ont reconnu qu'il était le Christ. Soyons les disciples de notre temps, et transmettons la foi !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Hervé
place Boulogne-Billancourt, il y a 1 an
Est-ce que la controverse n'existe pas parmi les chrétiens sur la moral de l'Eglise, sur l'attitude du Pape ? La critique est souvent plus rependue que l'approbation