Prions pour toutes les femmes qui ont avorté - Hozana

Prions pour toutes les femmes qui ont avorté

Partons à la découverte de Notre Dame de Guadalupe :

En 1929, le photographe Alfonso Marcué Gonzalez découvrit qu’on apercevait une figure humaine dans l’œil droit de la Vierge.

En 1936, l’évêque de Mexico fit analyser trois fibres du manteau (ce qui sera à l’origine des prix Nobel de chimie pour les années 1938 et 1949). Le Dr. Richard Khun, d’origine juive, établit que la peinture de l’image n’avait aucune origine végétale, minérale ni même animale, ni aucun élément des 111 pigments connus dans le monde. Khun en déduisit que l’image ne peut être d’origine humaine.

Prions :

Sainte Vierge de Guadalupe, nous te confions toutes ces femmes qui n'ont pas eu la grâce de l'Espérance, qui n'ont pas senti ton Esprit rassurant et tranquilisant pendant leur grossesse et qui ont préféré se séparer de leur bébé. Nous te supplions, apaise leur coeur si il demeure dans la souffrance, et daigne accueillir près de toi, dans le royaume de ton fils, leurs petits.

Vierge de Guadalupe, nous te confions ces femmes !

Je vous salue Marie x 10

Notre père 

Gloire soit au père

Prière à Notre Dame de Guadalupe

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Marie - odile
place Montrouge, il y a 1 an
* O Vierge immaculée , écoutez la prière que je vous adresse avec une filiale confiance , et présentez la à votre divin Fils * Sainte Vierge de Guadalupé , nous te confions toutes ces femmes qui n'ont pas eu la grâce de l'espérance , qui n'ont pas senti ton Esprit rassurant et tranquillisant pendant leur grossesse et qui ont préféré se séparer de leur bébé . Nous te supplions , apaise leur coeur si il demeure dans la souffrance , et daigne accueillir près de toi dans le royaume de ton fils , leurs petits . * * Vierge de Guadalupé , nous te confions ces femmes ! *