Saint Joseph, homme juste, serviteur fidèle - Hozana
CN Média

CN Média dans Neuvaine à Saint Joseph, depuis Cotignac

Publication #2Initialement publiée le 11 mars 2019

Saint Joseph, homme juste, serviteur fidèle

Saint Joseph, homme juste, serviteur fidèle


Lecture - Romains 4, 18-25


Méditation
Jean Paul II - Audience générale, 19 mars 2003 

Le mot "juste" évoque sa rectitude morale, son attachement sincère à la pratique de la loi et l’attitude de totale ouverture à la volonté du Père céleste. Même dans les moments difficiles et parfois dramatiques, l’humble charpentier de Nazareth ne s’arroge jamais le droit de mettre en discussion le projet de Dieu. Il attend l’appel d’En-Haut et, en silence, il respecte le mystère, se laissant guider par le Seigneur. Une fois sa tâche reçue, il l’exécute avec une responsabilité docile : il écoute l’ange avec attention lorsqu’il s’agit de prendre la Vierge de Nazareth comme épouse (cf. Mt 1, 18-25), lors de la fuite en Egypte (cf. Mt 2, 13-15) et du retour en Israël (cf. Ibid. 2, 19-23). Les évangélistes le décrivent en quelques lignes, mais de façon significative, comme le gardien plein de sollicitude de Jésus, époux attentif et fidèle, qui exerce l’autorité familiale dans une attitude constante de service. Les Ecritures Saintes ne nous racontent rien d’autre à son propos, mais dans ce silence est contenu le style même de sa mission : une existence vécue dans la grisaille de la vie quotidienne, mais avec une foi assurée dans la Providence.


Prière de consécration


Ton chemin de foi, saint Joseph, passe par l’accomplissement de ce que l’ange te prescrit de la part de Dieu. Je te consacre aujourd’hui ma vie de foi, ma capacité à répondre à la volonté de Dieu lorsqu’elle se manifeste. Aide-moi à vaincre tout ce qui est en moi résistance, hésitation, doute, retard. Jamais averti, tu es toujours disponible et ouvert au plan de Dieu. Je te confie ma liberté, don de Dieu pour dire OUI, pour choisir le bien et l’accomplir en toutes circonstances. Apprends-moi à ne pas mettre en discussion le projet du Père et à reconnaître dans les événements de ma vie les dispositions amoureuses de la divine Providence. Conduis mes pas sur le chemin de la promptitude confiante et de l’obéissance joyeuse.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publication précédente

Saint Joseph, exemple lumineux de vie intérieure

Publication #1Initialement publiée le 10 mars 2019

159 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader