Porte donc celui avec qui tu marches - Hozana

Porte donc celui avec qui tu marches

Porte donc celui avec qui tu marches

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (5, 1-16)

Jésus lui dit :
« Lève-toi, prends ton brancard, et marche. »
Et aussitôt l’homme fut guéri.
Il prit son brancard : il marchait !

Méditation de saint Augustin

« Prends ton lit et marche ! ». Comment en ces deux ordres du Seigneur, trouver les deux préceptes de la charité ?... Ce lit est symbole de l’amour du prochain. Cela vous choque ?... Souvenez-vous, le malade était porté par le lit et l’homme guéri porte le lit. Et l’apôtre dit : « Portez les fardeaux les uns des autres. Ainsi vous accomplirez la loi du Christ ». La loi du Christ, c’est la charité. Lorsque vous étiez malade, votre prochain vous portait. Vous êtes guéri, c’est à votre tour de porter votre prochain. Prends ton lit mais ne demeure pas en place et marche. Et où marcher, sinon vers le Seigneur ? Nous ne sommes pas encore parvenu au Seigneur mais notre prochain est lui avec nous. Porte donc celui avec qui tu marches afin de parvenir à celui que tu aimes de tout cœur et avec qui tu désires demeurer.

Une petite clé pour grandir en communion avec Dieu

Qui marche donc avec moi qui suis sauvé par Jésus-Christ ? Qui attend de moi d'être porté ? Le Seigneur m'appelle-t-il à entraîner mon prochain jusqu'à la Résurrection ?

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

8 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

GJ
place Metz, il y a 1 an
"Seigneur [ ...] Je veux regarder aujourd’hui le monde avec des yeux remplis d’amour ; être patiente, compréhensive et douce, voir au-delà des apparences Tes enfants comme Tu les vois Toi-même et ainsi ne voir que le bien en chacun d’eux. [...] que seules les paroles qui bénissent demeurent dans mon esprit. Que je sois si bienveillante et si joyeuse que tous ceux qui m’approchent sentent Ta présence [...]" (Sainte Thérèse d'Avila) Amen.
Bernadette
place Franconville, il y a 1 an
Seigneur quelquefois notre fardeau est si lourd que nous croyons que nous ne pouvons pas porter l'autre, mais tu nous donnes la force de nous oublier pour écouter pour porter l'autre . Seigneur nous te remercions pour ceux qui nous portent aussi Amen
Louise
place Montréal, il y a 1 an
Porter l'autre ce n'est pas être accablé ou épuisé par le poids mais bien soutenir par et dans l'amour, dans l'espérance et offrir un présence réelle et attentive, donner selon ses moyens avec sincérité, prendre le temps de s'arrêter et toujours intérieurement rester uni(e) à la Source de notre Amour... finalement aimer deux fois dans les deux directions de La Croix:Seigneur, tu te donnes et nous donnes ta Mère pour vivre ainsi, Béni sois-tu!. Merci aussi pour tous ceux qui sont à l'origine de ma foi et qui m'ont portée quand j'étais en rupture, éloignée ,rebelle ou malade, qui sont restés dans l'espérance en mon nom malgré la peine que je pouvais leur causer!
Pierre
 il y a 1 an
N'est-il pas parfois plus difficile (pour notre orgueil) de se laisser porter que de porter ? Or, en permettant à notre prochain de nous porter, nous lui permettons d'être charitable envers son prochain. Car nous sommes son prochain.
Françoise
 il y a 1 an
Seigneur, si tu me demandes de porter mon prochain, donne-moi la force nécessaire pour le faire...
Anne
place Borgo, il y a 1 an
Amen🙏🙏🙏🌹🌹🌹