Prière du jeudi 5 septembre - Hozana

Prière du jeudi 5 septembre

ÉVANGILE 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 5,1-11.
En ce temps-là, la foule se pressait autour de Jésus pour écouter la parole de Dieu, tandis qu’il se tenait au bord du lac de Génésareth.
Il vit deux barques qui se trouvaient au bord du lac ; les pêcheurs en étaient descendus et lavaient leurs filets.
Jésus monta dans une des barques qui appartenait à Simon, et lui demanda de s’écarter un peu du rivage. Puis il s’assit et, de la barque, il enseignait les foules.
Quand il eut fini de parler, il dit à Simon : « Avance au large, et jetez vos filets pour la pêche. »
Simon lui répondit : « Maître, nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre ; mais, sur ta parole, je vais jeter les filets. »
Et l’ayant fait, ils capturèrent une telle quantité de poissons que leurs filets allaient se déchirer.
Ils firent signe à leurs compagnons de l’autre barque de venir les aider. Ceux-ci vinrent, et ils remplirent les deux barques, à tel point qu’elles enfonçaient.
À cette vue, Simon-Pierre tomba aux genoux de Jésus, en disant : « Éloigne-toi de moi, Seigneur, car je suis un homme pécheur. »
En effet, un grand effroi l’avait saisi, lui et tous ceux qui étaient avec lui, devant la quantité de poissons qu’ils avaient pêchés ;
et de même Jacques et Jean, fils de Zébédée, les associés de Simon. Jésus dit à Simon : « Sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu prendras.»
Alors ils ramenèrent les barques au rivage et, laissant tout, ils le suivirent.

Méditation 

« Avance au large, et jetez les filets »
L'annonce de Pierre et des apôtres n'est pas faite seulement de paroles. La fidélité au Christ touche leur vie, qui en est changée, qui reçoit une nouvelle direction, et c'est justement par leur vie qu'ils rendent témoignage à la foi et à l'annonce du Christ. (...) Cela vaut pour tous : l'Évangile doit être annoncé et témoigné. Chacun de nous devrait se demander : « Comment est-ce que moi, je témoigne du Christ par ma foi ? Ai-je le courage de Pierre et des autres apôtres de penser, de choisir et de vivre en chrétien, dans l'obéissance à Dieu ? »

            Le témoignage de la foi a certainement plusieurs formes, comme dans une grande fresque, où il y a une variété de couleurs et de nuances ; toutes cependant sont importantes, mêmes celles qui n'apparaissent pas. Dans le grand dessein de Dieu, chaque détail est important, même ton témoignage et le mien, humbles et petits, même le témoignage caché de celui qui vit avec simplicité sa foi dans le quotidien des relations de famille, de travail, d'amitié. Il y a les saints de tous les jours, les saints « cachés », une sorte de « classe moyenne de la sainteté » (...) dont nous pouvons tous faire partie.

            Mais en diverses parties du monde, il y a aussi des personnes qui souffrent, comme Pierre et les apôtres, à cause de l'Évangile ; il y a des personnes qui donnent leur vie pour rester fidèles au Christ par un témoignage marqué par le prix du sang. Souvenons-nous-en bien tous : on ne peut pas annoncer l'Évangile de Jésus sans le témoignage concret de la vie. Qui nous écoute et nous voit doit pouvoir lire à travers nos actions ce qu'il écoute de notre bouche et rendre gloire à Dieu ! Un conseil que saint François d'Assise donnait à ses frères me vient à l'esprit : « Prêchez l'Évangile. Si c'est nécessaire, aussi par des paroles. »


LOUANGE 

https://youtu.be/3EOvhdtISq4


LE SAINT DU JOUR

94732-priere-du-jeudi-5-septembre

Bse Marie Madeleine de la Passion
Religieuse et fondatrice des :
« Sœurs de la compassion servantes de Marie »
(1845-1921)

Maria Maddalena della Passione, dans le siècle Costanza Starace, est naît le 05 septembre 1845 à Castellammare de Stabia (province de Naples), de Francesco e Maria Rosa Cascone.
Elle fit ses études au pensionnat des sœurs de la charité. Elle était de santé fragile et dut retourner chez elle; elle avait une vie de prières intense et en 1867 elle fit sa profession dans le tiers ordre des servantes de Marie où elle prit le nom de Sœur Marie Madeleine de la Passion.

L'évêque lui confia ensuite la direction des Filles de Marie et lui demanda d'enseigner la religion aux enfants. Cette expérience et l'épidémie de choléra qui sévit dans la région l'amena à fonder les « Sœurs de la compassion servantes de Marie » en 1869.

Tout au long de sa vie, Soeur Marie-Madeleine pratiqua les vertus théologales et cardinales qui lui permirent de vivre sa Foi et de s'abandonner à la volonté de Dieu.
Elle meurt de pneumonie le 13 décembre 1921.

Maria Maddalena della Passione a été béatifiée le 15 avril 2007, en la cathédrale de Castellammare de Stabia, par le card. José Saraiva Martins, Préfet de la Congrégation pour les causes des Saints, qui représentait le Pape Benoît XVI.

À FAIRE AUJOURD'HUI 

Ne blesser personne aujourd'hui. 


UNE INTENTION DE PRIÈRE 

Prier aujourd'hui pour notre pape présent ainsi que ceux du passé et du futur. 



LE CHAPELET 


Prier aujourd'hui le chapelet du Cœur Immaculé de Marie


Notre Dame a appris à prier comme ceci :  


- Sur les 3 premières perles dire:  


« Saint! Saint! Saint! Saint Cœur de Marie, donnez-nous Votre Paix et Votre Joie! » 


- Sur les grosses perles, dire: 


« Ô Sainte Trinité, nous Vous glorifions à travers le Cœur Immaculé de Marie! » 


- Sur les petites perles (10fois), dire : 


« Ô Coeur Pur et Immaculé de Marie, soyez notre « force » et notre « vie. » 




CONSEIL DU JOUR


Écrire et appliquer les résolutions de cette année. 


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6