"Il ne tient plus qu'à moi que je ne sois qu'à vous" - Brébeuf - Hozana

"Il ne tient plus qu'à moi que je ne sois qu'à vous" - Brébeuf

Bonjour à tous !

Commençons la semaine avec ce poème de Brébeuf qui rend si léger et plein de joie en nous rappelant que la foi c'est l'assurance d'être sauvé.


Prière à Notre Seigneur Jésus-Christ

 

"(…)
Donc avec un amour de Père,
Seigneur, prêtez l'oreille à mes brûlants souhaits,
Voyez ce que ce cœur veut être désormais,
Et non ce qu'il était naguère ;
Loin de vous montrer les péchés
Où mes sens étaient attachés,
Ne soyez plus en moi que l'effet de vos grâces,
Et pour calmer votre rigueur,
Aimez, aimez déjà ces remords efficaces,
Que vos bontés enfin vont produire en mon cœur.

Aimez en moi cette constance
Que vous allez donner à mes justes desseins,
Aimez cette vertu que j'attends de vos mains,
Comme déjà je la sens par avance ;
Déjà d'aise tout transporté,
Je crains peu d'être rejeté,
Ou de ne voir qu'un Juge où je crois voir un Père,
Et bien que pécheur trop longtemps,
J'ai tant de confiance en votre amour sincère,
Que je jouis déjà du bonheur que j'attends.

Mon espérance n'est pas vaine,
Vous m'avez défendu, vous m'avez recherché,
A cent périls certains vous m'avez arraché,
Quand vos faveurs étaient ma peine ;
D'un soin et constant et zélé,
Cent fois vous m'avez appelé
Lorsque je vous fuyais au lieu de vous répondre.
Après tous ces gages d'amour,
Croirai-je qu'aujourd'hui vous vouliez me confondre
Lorsque je vous appelle et vous cherche à mon tour ?

Non votre douceur est trop grande
Pour paraître à nos yeux si prompte à se borner,
Et l'on juge aisément que vous voulez donner
Quand vous voulez qu'on vous demande.
Au fort de ma stupidité,
Vous m'en avez sollicité,
Tantôt par des rigueurs, tantôt par des tendresses.
Je me rends à des sins si doux,
Et vous voyez enfin après tant de caresses
Qu'il ne tient plus à moi que je ne sois à vous.

Ah ! je sens, ô ma seule vie,
Que chercher votre amour, c'est l'avoir obtenu ;
Votre aide a moins suivi qu'elle n'a prévenu
Et ma prière et mon envie ;
Déjà ce noble engagement
Met en moi tant de changement,
Que d'un heureux transport mon âme est toute pleine.
Au seul essai de tant d'appas,
Mon cœur longtemps glacé ne conçoit plus qu'à peine
Comment l'homme peut vivre et ne vous aimer pas.

Je nage en une joie extrême,
La terre n'a pour moi rien d'amer ni de doux,
Et dans l'heureux moment où je me donne à vous,
Je me sens plus fort que moi-même ;
Pour vous je pourrais tout oser,
Sans que rien se pût opposer
Aux secrètes chaleurs du beau feu qui me presse :
Puissent ces beaux embrasements
Dans mon cœur enflammé se redoubler sans cesse,
Et les siècles entiers me seront des moments."

Brébeuf

  

Proposition de prière avec le pape François

 

Comme il est difficile de se laisser vraiment aimer ! Nous voudrions toujours qu'il y ait quelque chose de nous qui ne soit pas lié par la reconnaissance, alors qu'en réalité nous sommes débiteurs de tout, car Dieu est le premier et il nous sauve totalement, par amour.
Demandons maintenant au Seigneur la grâce de nous faire connaître la grandeur de son amour qui efface tous nos péchés. Laissons-nous purifier par l'amour pour reconnaître le véritable amour !

 


 


 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

8 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

GJ
place Metz, il y a 1 mois
Quelle fervente et ardente prière à Notre Seigneur Jésus-Christ, d'autant plus quand on connait le martyre du Père Jean de Brébeuf !! Union de Prières. Amen.
Michelle
place Sainte-Marie, il y a 1 mois
Merci Alice pour ce poème en prière 🙏.
Michelle
place Sainte-Marie, il y a 1 mois
Merci Marthe de nous faire prier par la poésie . Amen 🙏.
Julie
place Montrouge, il y a 1 mois
Amen,Alléluia!