5 décembre - Bâtir sur le roc, revenir à notre premier amour - Hozana

5 décembre - Bâtir sur le roc, revenir à notre premier amour

La parole de Dieu :

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (7, 21. 24-27) :
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ce n'est pas en me disant : “Seigneur, Seigneur !” qu'on entrera dans le royaume des Cieux, mais c'est en faisant la volonté de mon Père qui est aux cieux. Ainsi, celui qui entend les paroles que je dis là et les met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a construit sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, les vents ont soufflé et se sont abattus sur cette maison ; la maison ne s'est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc. Et celui qui entend de moi ces paroles sans les mettre en pratique est comparable à un homme insensé qui a construit sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, les vents ont soufflé, ils sont venus battre cette maison ; la maison s'est écroulée, et son écroulement a été complet. »


La maison bâtie sur le sable est une image qui décrit un effort qui ne mène à rien et aboutit à l'échec.
Dans notre quotidien, le Seigneur nous appelle à poser des fondements et des engagements solides, non pas faciles, mais qui nécessitent un effort. Ces engagements, si nous les fondons sur la Volonté du Père, Dieu seul nous aidera à les tenir. Nous pourrons alors en tirer une vraie joie et satisfaction.


Le mot du pape :

"Le cœur de l'Eglise est aussi riche de jeunes saints qui ont offert leur vie pour le Christ, et
pour beaucoup en allant jusqu'au martyre. Ils ont été de précieux reflets du Christ jeune qui brillent
pour nous stimuler et pour nous sortir du sommeil. Le Synode a souligné que « beaucoup de
jeunes saints ont fait resplendir les traits de l'âge juvénile dans toute leur beauté et ont été, à leur
époque, de véritables prophètes du changement ; leurs exemples nous montrent de quoi sont
capables les jeunes quand ils s'ouvrent à la rencontre avec le Christ.

A travers la sainteté des jeunes, l'Eglise peut relancer son ardeur spirituelle et sa vigueur
apostolique. Le baume de la sainteté engendrée par la bonté de la vie de tant de jeunes peut
soigner les blessures de l'Eglise et du monde, en nous ramenant à la plénitude de l'amour à laquelle nous sommes appelés depuis toujours : les jeunes saints nous poussent à revenir à notre
premier amour
(cf. Ap 2, 4) »." (CV, 49-50)


Ai-je conscience qu'il n'y a pas d'âge pour accéder à la sainteté, et qu'elle est accessible à tous? Ai-je le désir d'être saint/sainte ? Est ce que je demande au Seigneur dans mes prières de faire de moi un saint ?


Chant du jour : 

Lauda  Jerusalem : https://youtu.be/cXu6Jxb9JNI

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6