6 décembre - Que tout se passe pour vous selon votre foi - Hozana

6 décembre - Que tout se passe pour vous selon votre foi

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (9, 27-31)
En ce temps-là, Jésus était en route ; deux aveugles le suivirent, en criant : « Prends pitié de nous, fils de David ! » Quand il fut entré dans la maison, les aveugles s'approchèrent de lui, et Jésus leur dit : « Croyez-vous que je peux faire cela ? » Ils lui répondirent : « Oui, Seigneur. » Alors il leur toucha les yeux, en disant : « Que tout se passe pour vous selon votre foi ! » Leurs yeux s'ouvrirent, et Jésus leur dit avec fermeté : « Attention ! que personne ne le sache ! » Mais, une fois sortis, ils parlèrent de lui dans toute la région.


Ce temps de l'Avent est, pour nous aussi, le temps opportun pour chercher Jésus d'un grand désir, comme les deux aveugles, ensemble, bâtissant l'Église. Avec l'Église, proclamons dans l'Esprit Saint: «Viens, Seigneur Jésus» (cf. Ap 22,17-20). Jésus vient avec son pouvoir d'ouvrir tout grand les yeux de notre cœur, pour nous permettre de voir et de croire. L'Avent est un temps fort de prière: temps de prière de demande et, surtout, de prière de profession de foi. Temps pour voir et pour croire.


Le mot du pape :

"Il y a des saints qui n'ont pas connu l'âge adulte et qui nous ont laissé le témoignage d'une autre manière de vivre la jeunesse. Souvenons-nous au moins de certains d'entre eux, de différentes époques de l'histoire, qui ont vécu la sainteté chacun à sa manière. Saint François d'Assise était très jeune et rempli de rêves. Il a écouté l'appel de Jésus à être pauvre comme lui et à restaurer l'Eglise par son témoignage. Il renonça à tout avec joie et il est le saint de la fraternité universelle, le frère de tous, qui louait le Seigneur pour ses créatures. Il est mort en 1226. Le bienheureux Marcel Callo était un jeune français mort en 1945. Il fut emprisonné en Autriche dans un camp de concentration, où il réconfortait dans la foi ses compagnons de captivité, au milieu de durs travaux. Saint Dominique Savio offrait à Marie toutes ses souffrances. Quand saint Jean Bosco lui apprit que la sainteté suppose qu'on soit toujours joyeux, il ouvrit son cœur à une joie contagieuse. Il cherchait à être proche de ses compagnons les plus marginalisés et malades. Il est mort en 1857 à quatorze ans, en disant : “Quelle merveille je vois !”. Qu'eux tous, ainsi que beaucoup d'autres jeunes qui souvent ont vécu à fond l'Evangile dans le silence et dans l'anonymat, intercèdent pour l'Eglise afin qu'elle soit remplie de jeunes joyeux, courageux et engagés, qui offrent au monde de nouveaux témoignages de sainteté." (CV 21, 52.56.61.63)


Est ce que je connais la vie de mon saint patron, et si oui, est ce que je lui demande d'intercéder pour moi ?  Ai-je à cœur de m'appuyer sur la communion des saints pour m'aider à me rapprocher Dieu par ma vie quotidienne ?  Les exemples de saint ci-dessus ont en commun que chaque saint cherche à faire le Bonheur des personnes qui l'entourent. Dans ma vie, comment je participe au Bonheur de ceux qui m'entourent?  


Le chant du jour :

Ouvre mes yeux Seigneur fais que je voie : https://www.youtube.com/watch?v=sG_BVxj-MJM

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6