St Joseph, patron des causes difficiles - Hozana

St Joseph, patron des causes difficiles

Chers amis,


Nous nous retrouvons aujourd'hui avec Saint Joseph, époux de la Vierge Marie.

Implorons notre Seigneur pour la Côte d'Ivoire avec St Joseph qui a su prendre soin de ce trésor que notre Seigneur lui avait confié : la Sainte Famille.

Qui mieux que St Joseph saura intercéder pour la paix dans notre pays et la sécurité.


Prions en famille, en groupe, en chaîne de prière, en communauté avec ce saint discret mais combien efficace.


Cette prière à été composée par Saint François de Sales


Prière à saint Joseph, patron des causes difficiles

(Saint François de Sales)


GLORIEUX Saint Joseph, époux de Marie, accordez-nous votre protection paternelle, nous vous en supplions par le Cœur de Jésus et le Cœur Immaculé de Marie.

Ô vous dont la puissance s'étend à toutes nos nécessités et sait rendre possibles les choses les plus impossibles, ouvrez vos yeux de père sur les intérêts de vos enfants. Dans l'embarras et la peine qui nous pressent, nous recourons à vous avec confiance ; daignez prendre sous votre charitable conduite cette affaire importante et difficile, cause de notre inquiétude. Faites que son heureuse issue tourne à la gloire de Dieu et au bien de ses dévoués serviteurs.

Ô vous que l'on n'a jamais invoqué en vain, aimable saint Joseph ! Vous dont le crédit est si puissant auprès de Dieu qu'on a pu dire : “ Au ciel, Joseph commande plutôt qu'il ne supplie ”, tendre père, priez pour nous Jésus, priez pour nous Marie. Soyez notre avocat auprès de ce divin Fils dont vous fûtes ici-bas le père nourricier si attentif, si chérissant et le protecteur fidèle. Soyez notre avocat auprès de Marie dont vous fûtes l'époux si aimant et si tendrement aimé. Ajoutez à toutes vos gloires celle de gagner la cause difficile que nous vous confions.

Nous croyons, oui, nous croyons que vous pouvez exaucer nos vœux en nous délivrant des peines qui nous accablent et des amertumes dont notre âme est abreuvée  ; nous avons, de plus, la ferme confiance que vous ne négligerez rien en faveur des affligés qui vous implorent. Humblement prosternés à vos pieds, bon Saint Joseph, nous vous en conjurons, ayez pitié de nos gémissements et de nos larmes ; couvrez-nous du manteau de vos miséricordes et bénissez-nous.

Saint Joseph, merci  !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6