18 décembre - La famille, un lieu béni - Hozana

18 décembre - La famille, un lieu béni

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

Voici comment fut engendré Jésus Christ : Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ; avant qu'ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l'action de l'Esprit Saint. Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret. Comme il avait formé ce projet, voici que l'ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l'enfant qui est engendré en elle vient de l'Esprit Saint ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus (c'est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés». Tout cela est arrivé pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète : Voici que la Vierge concevra, et elle enfantera un fils ; on lui donnera le nom d'Emmanuel, qui se traduit : « Dieu-avec-nous ». Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l'ange du Seigneur lui avait prescrit : il prit chez lui son épouse.

Cet évangile nous montre la grande vertu de justice de Joseph, qui agit en discrétion, mais également sa grand écoute et confiance dans le Seigneur. La situation de Joseph et Marie, sa fiancée, est embarrassante, et Marie court le risque de répudiation. Mais Joseph la reprend chez elle. Dieu a choisi de faire naître et grandir Jésus au sein de leur couple. En envoyant son Fils unique dans leur couple, Dieu veut bénir et sanctifier le mariage, le désir de don gratuit et entier de soi à l'autre, pour donner la vie. C'est du couple que provient le péché originel, mais le couple est aussi le lieu où Dieu a décidé de faire une nouvelle Alliance.

Le mot du pape : Christus Vivit 178

Il ne faut pas espérer que la mission soit facile et confortable. Certains jeunes ont donné leur vie afin de ne pas arrêter leur élan missionnaire. Les évêques de Corée ont déclaré : « Nous attendons de pouvoir être des grains de blé et des instruments pour le salut de l'humanité, en suivant l'exemple des martyrs. Même si notre foi est toute petite comme une semence de moutarde, Dieu lui donnera la croissance et l'utilisera comme un instrument pour son œuvre de salut ». Chers amis, n'attendez pas demain pour collaborer à la transformation du monde avec votre énergie, votre audace et votre créativité. Votre vie n'est pas un « entre-temps ». Vous êtes l'heure de Dieu qui vous veut féconds. Car « c'est en donnant que l'on reçoit », et la meilleure manière de préparer un bon avenir est de bien vivre le présent dans le don et la générosité.

Suis-je missionnaire du Christ ? Suis-je disponible pour être l'instrument de Dieu ? Etre missionnaire, ce n'est ni facile ni confortable. Demandons à Dieu la grâce de Le laisser agir en nous et de nous donner la force de Le suivre et de L'annoncer, afin d'être fécond et de porter du fruit autour de nous et dans le monde. A l'exemple de Joseph, soyons bons et justes, acceptons une situation peu confortable et faisons confiance à Dieu et à sa divine Providence.  Demandons-lui en particulier de venir bénir notre famille, dont l'alliance est scellée en Lui. Qu'il vienne y répandre ses grâces d'Amour et de Miséricorde.

Le chant du jour : Plus près de toi mon Dieu

https://www.youtube.com/watch?v=u1P14Iiv1A0

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6