21 décembre - Reconnaître et accueillir le Christ - Hozana

21 décembre - Reconnaître et accueillir le Christ

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d'Esprit Saint, et s'écria d'une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. D'où m'est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu'à moi ? Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l'enfant a tressailli d'allégresse en moi. Heureuse celle qui a cru à l'accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur.

Quelle belle Foi que celle d'Elisabeth: à la salutation de Marie et au tressaillement d'allégresse de Jean-Baptiste, elle sait dès lors que Marie est la mère de notre Seigneur Jésus. Remarquons également son attitude d'accueil: "d'où m'est-il donné (...)". A quelques jours de la venue de Jésus, cherchons nous aussi à faire grandir en nous, et entre nous, cette joie de l'accueil et de notre Foi en Sa venue.

Le mot du pape : Christus Vivit 209 extrait

Je voudrais simplement souligner brièvement que la pastorale des jeunes comporte deux lignes d'action. L'une est la recherche, l'invitation, l'appel qui attire de nouveaux jeunes à faire l'expérience du Seigneur. L'autre est la croissance, le développement d'un chemin de maturation pour ceux qui ont déjà fait cette expérience.

La rencontre présente l'attrait d'un feu. Suite à cela, la marche peut sembler lourde et longue. Quelle démarche est-ce que je pose pour continuer de croître sur ce chemin de maturation dans ma relation avec le Seigneur?

Le chant du jour : Aujourd'hui le ciel s'est penché sur la terre

https://www.youtube.com/watch?v=pOONagMWn0A


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6